Hello les Ax-holo-tls !

 

Nous sommes le 15 mars, c'est le jour du

 

logo

 

de Sysy et MaCyMa !

 

Je poursuis avec des histoires d'ongles avec un DIY qui n'est pas à proprement parler du "bricolage"...

 

J'ai testé pour vous : faire son dissolvant soi-même.

Evidemment, ça demande un peu de matériel spécifique que j'ai trouvé principalement chez Aromazone comme vous pouvez le constater sur la photo :

 

matos

 

Je suis partie de cette recette avec quelques modifications :

- je n'avais pas d'huile de bourrache, je l'ai remplacée par de l'huile d'argan

-je n'avais pas envie de mettre des huiles essentielles d'agrumes, j'ai remplacé par la fragrance cosmétique Douceur Lactée.

Sinon, j'ai tout fait pareil ;-)

 

J'aurais pu m'arrêter là, hop, un petit DIY vite fait bien fait, mais j'ai eu envie d'aller un peu plus loin testant ses qualités par rapport à mon dissolvant habituel sans acétone.

 

THE BATTLE !!!

Dissolvant maison versus dissolvant Inell

 

battle

 

Je l'ai testé en conditions difficiles, à savoir sur le NA d'anniversaire que vous avez pu voir ici vendredi.

Des studs, des paillettes, des stickers, que des trucs bien casse-pieds à retirer...

 

Sur la main droite, le dissolvant maison, sur la gauche, le Inell.

 

MD1MG1

 

Attention, 1er retrait des petits cotons :

 

MD2MG2

 

(On voit que l'efficacité est du côté du dissolvant classique...)

 

2ème passage en frottant un peu...

 

MD3MG3

 

(Là encore, l'efficacité du dissolvant classique est indéniable...)

 

Par contre, au niveau état de l'ongle et de son contour après usage, le dissolvant maison est plus doux :

 

MD4MG4

 

Bilan ? Pour quelqu'un qui change souvent de vernis et/ou qui utilise des vernis fortement colorés, pailletés, le dissolvant classique reste plus efficace.

(Pas sûre que le fait de devoir frotter plus fort pour faire partir les paillettes avec un dissolvant très doux home made soit moins mauvais pour les ongles que d'utiliser un dissolvant plus efficace qui sera moins longtemps en contact avec eux...)

 

De plus, le dissolvant maison sent mauvais malgré l'adjonction de fragrance cosmétique. L'odeur n'est pas agressive pour le nez comme avec certains dissolvants mais elle est désagréable.

 

Et même si le prix de revient du dissolvant maison est raisonnable, ça reste plus cher, dont peu intéressant quand on en fait une grande consommation.

 

Cela dit, je suis contente d'avoir essayé et je le garde pour les jours où je n'ai pas nailarté :-)